Revenir au site

"Mais quel kéké !"

« S’il se comporte comme ça, c’est que c’est un sacré égoïste / idiot / kéké… » 😡

Que se passe-t-il dans notre cerveau quand nous observons le comportement de quelqu’un ? 🧠

Nos comportements du quotidien sont fonction à la fois des personnes ET de leur contexte (ou environnement).

Quand nous observons un comportement :

1️⃣ notre cerveau cherche d’abord une explication relative à la personne,

2️⃣ puis - selon nos disponibilités cognitives - il peut ensuite envisager un lien entre le comportement et le contexte de la personne.

Exemple : un conducteur vous double à toute vitesse sur l’autoroute. 🚘

1️⃣ Vous allez probablement penser d’abord que c’est un kéké (c’est le petit nom affectueux que je leur donne), vous allez même vous projeter une image mentale du personnage, avec plein de traits de caractère ou de personnalité. C’est un raccourci du Système 1, votre cerveau intuitif.

2️⃣ Tout cela avant de vous interroger (potentiellement) sur le contexte qui pourrait justifier que cette personnne ait eu ce comportement (ex : femme enceinte à bord du véhicule, et sur le point d’accoucher), qui est là un processus plus typique du Système 2 (celui de la réflexion, de la conscience). Mais ce Système 2 doit être disponible, ce qui n’est pas toujours le cas.

➡️ C’est ce qu’on appelle une erreur d’attribution : on attribue le comportement à un facteur qui n’est pas le bon.

Et très fréquemment, c’est parce que nous sur-évaluons le poids du facteur « personne » et sous-évaluons le poids du facteur « contexte »

Notre cerveau nous pousse donc à juger les individus un peu trop vite, et souvent à tort… 🤐

Conclusion : soyez bienveillant, vos interprétations automatiques ne sont peut être pas les bonnes ! 😌

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK