Revenir au site

Comportement & café : veillons au grain !

(mouarf)

Est-ce que toi aussi, ta consommation de café a changé depuis le confinement ?

Voilà un constat que tu sans doute réalisé si tu fais partie des Français qui ont déjà passé plusieurs semaines à faire du télétravail…

Je sais pas comment cela se passe pour toi, mais moi, habituellement, quand j’arrive au boulot le matin, la tête forcément un peu dans le sac, mon premier réflexe, c’est d’allumer mon bon vieux PC. Le pauvre, il met encore plus de temps que moi à se réveiller le matin...

Mon second réflexe, c’est de me diriger vers la machine à café où, invariablement, je prends un café long, sans sucre. Celui à 35 centimes. Pour être franc, grand-mère fait un meilleur café, et pour autant, je n’aime pas du tout devoir me passer de ce breuvage un peu insipide.

Je prends un deuxième café en milieu de matinée, quand je commence à avoir des fourmis dans le séant. Et aussi parce que c’est l’occasion d’une petite pause entre collègues. Fernand prend toujours un expresso sucré, Roger toujours un café au lait dont il racle la crème avec le doigt après avoir lappé son gobelet. Mmm...

Et puis un troisième café après le déjeuner. Parfois même 2 de suite quand on a le temps.

Mais depuis que je suis en télétravail, ma consommation de café à chuté. Un mug le matin, un mug après le déjeuner et basta.

Ce changement illustre comment fonctionnent nos habitudes. Une habitude, c’est une action que l’on fait fréquemment, dans des circonstances stables et sans presque y penser.

Une habitude se compose de 3 éléments :

  1. un déclencheur

  2. une action

  3. une récompense

Le déclencheur est généralement la combinaison de plusieurs facteurs. Pour ce qui est de mon café matinal, le déclencheur est l’arrivée au bureau + l’heure matinale + un peu de fatigue.

L’action, c’est le café long sans sucre (à 35 centimes).

La récompense, c’est le sentiment de mieux-être psychologique (enfin... au moins jusqu'à ce que Roger ne commence à racler son gobelet).

Pendant le confinement, les déclencheurs de mes différents cafés n’ont pas pu s’activer comme à l’accoutumée, ce qui m’a conduit à modifier mes habitudes.

Pouvoir influer sur ses habitudes, quitter les mauvaises et en prendre de meilleures, voilà un thème sur lequel se sont penchés de nombreux spécialistes du comportement.

On observe pourtant que l’entreprise s’est assez peu emparée de ce sujet. La principale exception concerne sans doute les GAFA qui ont énormément investi pour comprendre comment leurs utilisateurs pourraient inscrire l’utilisation de leurs produits dans leurs habitudes

Au-delà de ce champ d’application, il en existe pourtant de nombreux à développer, que ce soit pour tenir des réunions plus efficaces, pour aider les collaborateurs à adopter de nouveaux outils ou de nouveaux réflexes.

Et toi, si tu avais une baguette magique pour faire évoluer certaines habitudes de tes clients ou de tes collaborateurs, à quoi l'utiliserais-tu ?

NB1 : écris-nous un email pour que nous puissions exaucer ton voeu par un coup de touillette magique ! ;-)

NB2 : et si ce n'est pas encore fait, n'attends plus pour t'inscrire à notre Newsletter !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK